×

Les Pagodes de Cos 2010

Bordeaux, AOC, Second Vin de Cos d’Estournel

55,00 €
Référence:
W_144
 

SÉLECTION RIGOUREUSE

 

LIVRAISON INTERNATIONALE

 

EMBALLAGE SOIGNÉ

 

PAIEMENT 100% SÉCURISÉ

Aimer0
Ajouter au comparateur0
Ajouter à la liste de souhaits
Produits liés
Description
  •  Présentation du domaine

Le vignoble de Cos d’Estournel s’étend sur 91 hectares, il se trouve au sud de Saint-Estèphe sur des sols de graves profondes su sous-sol calcaire. L’encépagement est constitué de Cabernet sauvignon à 60%, principalement sur les graves maigres du sommet et des pentes et de 40% de Merlot sur les pentes et les côtes. Le domaine produit un second vin appelé « Les Pagodes de Cos ».

  • Le vin 

Les Pagodes de Cos 2010 a une robe rouge, aux reflets violets. Le nez de ce vin nous offre des notes de fruits rouges, comme le cassis, la mûre, mais aussi des notes de fleurs printanières, de réglisse, et de pain grillé. En bouche, ce vin est fin, puissant, équilibré et élégant. Il a une très belle texture et une grande longueur en bouche. Ce second vin se place au-dessus de quelques classés, venant chambouler la hiérarchie.

Détails du produit
W_144

Fiche technique

Millésime
2010
Note Parker
93/100
Format
Bouteille 75cl
Couleur
Vin Rouge
Cépage
Cabernet sauvignon, Merlot
Appellation
Saint-Estèphe
Région
Bordeaux, Médoc
Producteur
Château Cos d'Estournel
Meilleurs millésimes
2001, 2000, 1996, 1995, 1994, 1990, 1989, 1988, 1986, 1985, 1983, 1982, 1981
Maturité
10-15 ans
T° de service
16°-17°C
Conditionnement
3 CBO de 12
Cuvée
Les Pagodes de Cos
Producteur : Château Cos d'Estournel
Château Cos d'Estournel

Le Maharadjah de Saint-Estèphe

 

À l'origine du Château Cos d'Estournel se trouve un homme : Louis Joseph Gaspard Lacoste de Maniban, Marquis d'Estournel, qui hérite de la propriété familiale de Bordeaux à la mort de son père, en 1791. Inspiré par le Château Lafite-Rothschild, situé dans la commune voisine de Pauillac, il trouve sa raison d'être et se lance ainsi dans la viticulture à partir de 1811.

Petit à petit, il rachète et cultive plusieurs parcelles de vignoble. Grand amoureux de l'Inde et de l'Orient, il fait également construire les désormais fameuses pagodes chinoises qui surplombent le château (d'où est tiré le nom des "Pagodes de Cos"). En 1852, dans ce lieu-dit de "Cos" (la "colline de cailloux" en gascon), le voilà avec 3 domaines de production : Cos d’Estournel, Cos Labory et Château Pomys.

Grâce au travail de Louis, le Cos d'Estournel est classé 2e Grand Cru en 1855. Une victoire posthume, puisque le Marquis est décédé deux ans plus tôt. Aujourd'hui, le domaine de Saint-Estèphe et ses 91 hectares de vignes (Cabernet Sauvignon et Merlot) sont gérés par Jean-Guillaume Prats, un descendant de Fernand Ginestet (qui avait acquis la propriété en 1917).

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter