×

Château Belair Monange 2011 - CBO (6 x 75 cl)

AOC, 1er Grand Cru Classé B, Appellation Saint-Émiliion

480,00 €
Référence:
W_176/6
Aimer0
Ajouter au comparateur0
Ajouter à la liste de souhaits
Produits liés
Description
  •  Présentation du domaine

Nombreux sont les châteaux bordelais qui ont bel air ou belair dans leur nom, c’est pourquoi en 2008 le château est rebaptisé « Belair Monange », en hommage à la grand-mère de Christian Moueix, nommée Anne-Adèle Monange. Le château est voisin d’Ausone, exposé favorablement au sud et à l’est, le vignoble de 12.5 hectares se trouve sur des sols calcaires et argilo-calcaires. L’encépagement est composé de 85% de Merlot et 15% de Cabernet franc.

  • Le vin

La robe de Château Belair-Monange 2011 est rouge pourpre. Au nez, on découvre des notes de fruits rouges, comme la cerise ou la framboise. Ce vin est fin, délicat et crémeux, ce qui vient certainement du terroir qui est pur calcaire, et qui n’a pas souffert du manque d’eau. En bouche, il est riche, dense, opulent aux tannins mûrs.

Détails du produit
W_176/6

Fiche technique

Millésime
2011
Note Parker
88-90/100
Format
75 cl
Couleur
Vin Rouge
Cépage
Merlot, Cabernet Franc
Appellation
Saint-Émilion
Région
Bordeaux, Libournais
Producteur
Château Belair-Monange
Meilleurs millésimes
2006, 2005, 2003, 2001, 1997, 1996, 1990, 1989, 1987, 1983, 1982, 1961, 1959, 1953, 1949, 1947, 1945
Maturité
10-15 ans
T° de service
16°-18°C
Classification
1er Grand Cru Classé
Producteur : Château Bélair-Monange
Château Bélair-Monange

Grand domaine viticole de Saint-Émilion

 

Le Château Bélair-Monange de Saint-Émilion trouve ses origines au 14e siècle, lorsque la région de Bordeaux était encore nommée "Guyenne". Le vignoble appartenait alors au gouverneur Robert de Knolles, dont les descendants ont par la suite vendu le vin sous le nom de "Cru de Canolle" (version francisée de leur nom de famille). Le domaine rencontre un franc succès, malgré la Révolution, jusqu'en 1916. C'est à cette époque que la propriété, à présent connue comme "Château Bélair", est revendue à Edouard Dubois-Challon.

En 2006, une partie du domaine est cédée au groupe Jean-Pierre Moueix. Nombreux sont les châteaux bordelais qui ont "bel air" ou "belair" dans leur nom, c’est pourquoi en 2008 le château est rebaptisé "Bélair-Monange", en hommage à la grand-mère de Christian Moueix, nommée Anne-Adèle Monange. Le château est voisin d’Ausone, exposé favorablement au sud et à l’est, le vignoble de 12.5 hectares se trouve sur des sols calcaires et argilo-calcaires. L’encépagement est composé de 85% de Merlot et 15% de Cabernet Franc.

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter