Champagne Bollinger Brut La Grande Année 2014

AOC Champagne, Maison Bollinger, La Grande Année 2014, Brut

Basé sur 1 avis

Voir les avis
Référence:
CH_293
Aimer1
Ajouter à ma liste de souhaits
Description

 

Notes de dégustation du Champagne Bollinger Brut "La Grande Année" 2014

  • OEIL : La robe est d'un bel or brillant avec des reflets cuivrés.
  • NEZ : Le nez est d'abord très expressif, offrant des notes de fruits jaunes tels que la mirabelle, la pêche et l'abricot, suivies de nuances florales et de notes grillées et épicées de noisettes grillées et de cannelle. Avec aération, des notes de pain grillé et de miel se révèlent également.
  • BOUCHE : En bouche, l'attaque est vive et fraîche, avec une belle minéralité et des notes de fruits à chair blanche, de zestes d'agrumes et de noix. La bulle est fine et élégante, et la texture est ample et soyeuse. Les arômes grillés et épicés se développent au fil du temps, avec une belle complexité et une longue finale salivante.

 

En résumé : Ce Champagne Brut "La Grande Année" 2014 nous vient de l'emblématique Maison Bollinger. C'est un champagne élégant et puissant à la fois, qui exprime bien le terroir et le savoir-faire de la maison Bollinger. Il peut être apprécié dès maintenant, mais aussi se conserver plusieurs années en cave.. Lors de l'ouverture, n'oubliez pas de le servir frais (entre 8 et 10° C).

Autres appellations du domaine : Special Cuvée, Bollinger Rosé, La Grande Année, La Grande Année Rosé, Bollinger R.D., Billinger PN, La Côte aux Enfants Champagne, Vieilles Vignes Françaises, La Côte aux Enfants Rouge...

Détails du produit
CH_293

Fiche technique

Millésime
2014
Format
75 cl
Couleur
Vin Blanc
Cépage
Assemblage (Pinot noir, Chardonnay)
% vol.
12,5 %
Appellation
Champagne
Région
Champagne, Côte des Blancs
Producteur
Maison Bollinger
T° de service
10°C
Cuvée
La Grande Année
Type
Brut
CRD
Oui
Producteur : Maison Bollinger
Maison Bollinger

Maison de Champagne d'Aÿ

 

L'histoire de la Maison de Champagne Bollinger, située sur la Côte des Blancs, débute en 1829. Cette année-là, Joseph Bollinger rencontre Athanase Louis Emmanuel Hennequin, comte de Villermont. Le premier est un marchand de vin venu d'Allemagne, qui travaille à l'époque pour la Maison Müller-Ruinart (fondée par Anton Müller, l'ancien maître de chai de la Veuve Clicquot-Ponsardin) ; le second est un riche propriétaire terrien en région Champagne, où la famille est installée depuis 1650. Les deux hommes, ainsi qu'un certain Paul Renaudin, s'associent pour fonder la Maison Bollinger-Renaudin (pour laquelle a notamment travaillé le jeune William Deutz, fondateur d'une autre célèbre maison de champagne, en 1832).

L'union des familles Bollinger et de Villermont va par la suite plus loin qu'un simple partenariat professionnel. En 1837, Joseph épouse Louise-Charlotte de Villermont, avec laquelle il aura deux fils : Joseph et Georges. Les frères Bollinger vont par la suite gérer l'entreprise, qu'ils parviennent à développer avec brio. En 1920, Jacques Bollinger, petit-fils du fondateur, prend la tête de la maison de champagne à seulement 24 ans. Grâce à lui, le domaine s'étend à l'étranger, et notamment au Royaume-Uni, dont il s'est toujours senti très proche.

Ce sont d'ailleurs ses affinités avec l'Angleterre qui l'amènent à rencontrer Elizabeth Law de Lauriston-Boubers, qu'il épouse en 1923. A la mort de Jacques, en 1941, Elizabeth (surnommée "Lily") dirige la Maison Bollinger. Sa personnalité pétillante et son sens de la stratégie d'entreprise se retrouvent d'ailleurs dans les champagnes Bollinger. Pour Lily, seule l'excellence suffit. C'est d'ailleurs en suivant ses pertinentes suggestions que Jacques avait créé la célèbre cuvée "Bollinger RD", issue de raisins récemment dégorgés. La marque devient à présent synonyme de qualité et de prestige.

En 1950, le mari de sa nièce, Claude d'Hautefeuille, devient directeur de l'entreprise. En 1971, il sera promu président du groupe par Madame Bollinger elle-même. Sept ans plus tard, après la mort de Lily, son neveu Christian Bizot prend la succession de Claude à la présidence de Bollinger. C'est lui qui était à l'origine de la longue relation entre Bollinger et la série de films James Bond, depuis 1973. Plus tard, en 1994, c'est l'arrière-arrière petit fils du fondateur originel, Ghislain de Montgolfier, qui dirige l'entreprise. Il sera élu coprésident du CIVC (Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne) en 2007, ainsi que président du Conseil de l'Union des Maisons de Champagne. En 2008, c'est Jérôme Philipon qui est élu à la tête de la Maison Bollinger. Puis, en 2017, Charles-Armand de Belenet en devient le nouveau PDG.

Découvrez les champagnes de la Maison Bollinger.

Avis clients
Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
0
4★
1
5★
10/10


Basé sur 1 avis

  • 5

    Il est merveilleux



Produits liés

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter