Chartreuse Jaune - Export Italie - 1947 - 1941-1951 - Voiron, 75 cl

Bouchon en liège avec cire très écaillée, quasi absente. Sceau accroché avec une ficelle. Niveau sous bouchon 8,5 cm. Etiquette et contre étiquette en bon état. Verre lisse et propre. Cartouche sablé. Teinte foncée. 

Étiquette arrière mentionne "Vieillissement Exceptionnel Prolongé dans nos foudres de chêne. Mise en bouteille l'an 1947". Export Italie. 

3 800,00 €
Référence:
CJ_105
Aimer0
Ajouter à ma liste de souhaits
Description

Histoire : 

En 1605, le maréchal d'Estrées remet aux moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris, un manuscrit révélant la formule d'un "élixir", dont nul ne sait l'origine. A cette époque, en effet, seuls les moines et les apothicaires possèdent les connaissances nécessaires au travail des plantes. Trop complexe, la recette de cet élixir n'est pas exploitée immédiatement, mais fait cependant l'objet de travaux menés par l'apothicaire de la Grande-Chartreuse, frère Jérôme Maubec. Il parvient à fixer définitivement la formule de ce qui devient l'Elixir Végétal de la Grande-Chartreuse. En 1737, le monastère de la Grande-Chartreuse, près de Grenoble, produit l'élixir dans sa pharmacie et commence à en faire commerce. Sa commercialisation se fait par un frère à dos de mulet et reste donc limitée aux proches villes de Grenoble et Chambéry, où il devient populaire.

À partir de l'élixir, les chartreux développent rapidement un digestif au goût original. Mais il faut attendre 1764 pour que la chartreuse verte, élaborée à partir de la recette originale, soit commercialisée. La chartreuse jaune, développée comme une version plus douce de la liqueur (43° degré d’alcool), est commercialisée pour la première fois en 1838. En 1860, une distillerie est bâtie à Fourvoirie, afin de produire les chartreuses verte et jaune.

Expulsés de France en 1903, les chartreux emportent avec eux la recette de la liqueur et installent leur nouvelle distillerie à Tarragona, en Espagne, où ils se sont implantés. Ils commercialisent leur liqueur sous le même nom, avec une étiquette identique, en ajoutant cependant la mention « liqueur fabriquée à Tarragone par les pères chartreux ». Leur liqueur se fait connaître en France sous le surnom de Tarragone.

Après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement lève l'ordre d'expulsion, rendant aux frères chartreux leur statut juridique de résidents français. Depuis 1989, date à laquelle la distillation a été arrêtée à Tarragona, la liqueur est exclusivement produite à Voiron.

La Chartreuse aujourd’hui : 

La Chartreuse est toujours fabriquée aujourd'hui par les Pères Chartreux. 130 plantes sont nécessaires à son élaboration qui ne comporte que des éléments naturels. Seuls deux Frères Chartreux connaissent les noms de ces plantes et savent comment les mélanger et les distiller pour donner les couleurs naturelles vertes et jaunes. Ce sont eux qui contrôlent le lent vieillissement de la liqueur et décident quand la liqueur est prête à être embouteillée. Elle vieillit longuement en foudres de chêne dans la plus grande cave à liqueur du monde.

Particularités de la Chartreuse 1941-1951 :


Cette période reprend l'étiquette de 1869, afin de célébrer l'anniversaire du retour des Chartreux en leurs murs en juin 1940. Cela permet également d'écouler le stock de papier filigrané conservé depuis le départ des chartreux en 1903. Seule la contenance des bouteilles change, passant de 100 à 75 cl.

Détails du produit
CJ_105

Fiche technique

Période
1941-1951
Format
75 cl
Couleur
Chartreuse Jaune
Composition
Alcool, sucre, miel, 130 plantes et fleurs
Lieu de production
France, Voiron
% vol.
40 %
Maturité
50+ ans
T° de service
5°-11°C
Dégustation
Pour faire ressortir les arômes, la Chartreuse se consomme avec des glaçons. Traditionnellement, elle est considérée comme un digestif, mais de plus en plus de connaisseurs la dégustent aussi en cocktails
Produit par
Les Pères Chartreux
Niveau
8,5 cm
Étiquette
Bon état
Verre
Lisse et propre
Bouchon
Cire, endommagée
Timbre Fiscal
Non
Teinte
Foncée
Autre
Bouteille Collector
Médaillon d'origine
VEP N° 154215
Contre étiquette
Bon état
Producteur : Les Pères Chartreux
Les Pères Chartreux

La célèbre liqueur des moines Chartreux

 

En 1605, le maréchal d'Estrées remet aux moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris, un manuscrit révélant la formule d'un "élixir", dont nul ne sait l'origine. A cette époque, en effet, seuls les moines et les apothicaires possèdent les connaissances nécessaires au travail des plantes. Trop complexe, la recette de cet élixir n'est pas exploitée immédiatement, mais fait cependant l'objet de travaux menés par l'apothicaire de la Grande-Chartreuse, frère Jérôme Maubec. Il parvient à fixer définitivement la formule de ce qui devient l'Élixir Végétal de la Grande-Chartreuse. En 1737, le monastère de la Grande Chartreuse, près de Grenoble, produit l'élixir dans sa pharmacie et commence à en faire commerce. Sa commercialisation se fait par un frère à dos de mulet et reste donc limitée aux proches villes de Grenoble et Chambéry, où il devient populaire.

À partir de l'élixir, les chartreux développent rapidement un digestif au goût original. Mais il faut attendre 1764 pour que la Chartreuse Verte, élaborée à partir de la recette originale, soit commercialisée. La Chartreuse Jaune, développée comme une version plus douce de la liqueur (43° degré d’alcool), est commercialisée pour la première fois en 1838. En 1860, une distillerie est bâtie à Fourvoirie, afin de produire les chartreuses verte et jaune.

Expulsés de France en 1903, les chartreux emportent avec eux la recette de la liqueur et installent leur nouvelle distillerie à Tarragona, en Espagne, où ils se sont implantés. Ils commercialisent leur liqueur sous le même nom, avec une étiquette identique, en ajoutant cependant la mention "liqueur fabriquée à Tarragone par les pères chartreux". Leur spiritueux se fait connaître en France sous le surnom de Tarragone. Après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement lève l'ordre d'expulsion, rendant aux frères chartreux leur statut juridique de résidents français. Depuis 1989, date à laquelle la distillation a été arrêtée à Tarragona, la liqueur est exclusivement produite à Voiron.

Découvrez la liqueur de Chartreuse des moines sur Pleasure Wine. Le spécialiste français de la Chartreuse rare et ancienne.

Produits liés
Référence: CJ_663
2 600,00 €
Bouchon en liège avec capsule en cire en mauvais état; écaillée et sale. Niveau sous bouchon 7 cm. Etiquette en mauvais correct, très sale, mais intact. Contre étiquette en très mauvais état, déchirée, décollée et...

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter