×

Armagnac

Pleasure Wine : Armagnac

 

Découvrez la grandeur de l'Armagnac

 

Officiellement la plus ancienne eau de vie de France, l'Armagnac date de 1310. C’est le Prieur d’Eauze, Maître Vital Dufour, qui en 1441 vante le premier les vertus de cet alcool dans l’un de ses manuscrits. Appelé "Aygue Ardente" (qui vient du latin "Aqua Ardente") dans l'hexagone, le futur Armagnac est à l’époque utilisé comme un remède et un désinfectant. Sa popularité est telle que sa production s'amplifie, notamment suite à l'importation de l'alambic en France par les espagnols.

Au 17e siècle, les producteurs de vin de Bordeaux, dont la ville était encore aux mains des anglais, étaient protégés par le Privilège de Bordeaux (une loi en vigueur jusqu’en 1776), qui empêchait la vente de vins provenant des autres régions de France. Le commerce des vins étant restreint, la vente des eaux de vie explose donc, propulsant l’Armagnac et le Cognac au premier plan dans le pays puis dans l’Europe entière. Petit à petit, l'Armagnac (qui tire d’ailleurs son nom d’un fidèle de Clovis, qui s’appelait "Arminius"), qui était à la base simplement ajouté au vin pour renforcer leur teneur en alcool, entre dans le patrimoine culturel de la région Aquitaine.

Dans les années 1730, on découvre que le vieillissement dans des barriques de vin permet à l'Armagnac de se bonifier. Les distillateurs commencent également à vendre l’eau de vie aux Etats-Unis, durant le 18e siècle. L’AOC Armagnac fait son apparition en 1936, tandis que la zone de production avait été officiellement cartographiée en 1909. D’abord vendu en fûts, il est ensuite décliné en bouteille afin de satisfaire la demande des clients. Aujourd’hui, il se vend une bouteille d’Armagnac toutes les 3 secondes dans le monde.

Lire la suite

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter